Insceva

Introduction Scènes & Variations

Wanted Hoa Queen

Rédigé par Chrystèle Spinosi

Hoa Queen

Les plus beaux crimes se préparent longtemps à l’avance … Voici comment s’annonce le tout nouveau groupe qui intrigue et bouscule depuis quelques semaines les lignes rocks du territoire breton. À cette entrée en matière s’ajoute leur première scène lors des Transmusicales de 2017 : mesurez de suite le lancement du phénomène. Surveillez vos arrières, il y a des papillons noirs dans l’air ...

Hoa Queen réinvente l’obscur et se pare d’une sensualité sombre aux parfums vénéneux. Une palette sonore hypnotique raconte des destins de femmes malmenées par l’existence ou prisonnières de folies morbides. Les histoires s’enchaînent, comme autant de verres descendus au comptoir d’un zinc malfamé où arsenic et vieilles dentelles dansent ensemble quelque sarabande de la mort.

Et pourtant, âmes sensibles, ne vous abstenez pas ! Il y a du beau dans ce sinistre qui vous glace le dos. L’atmosphère est habilement travaillée et s’insinue au cœur de votre esprit qui se met alors à dérouler des images embrumées. Votre mémoire cinématographique est réveillée, des réminiscences visuelles surgissent comme de vieilles photos qui hantent vos pensées. Les artistes avouent des inspirations façon Blue Velvet ou Twin Peaks, des références toutes psychopathiques à souhait.

Bref ! Hoa Queen se murmure de plus en plus fort, de bouche en bouche … de scène en scène.
2018 sera Hoa ou ne sera pas. Et si l’on vous en parle, c’est parce que le groupe a choisi Insceva pour développer son projet secret. Ça s’annonce ... mortel !